Back to Top

Le CAP Cuisine

Une formation en 2 ans

  • La formation a pour but de former les futurs professionnels aux fonctions de production culinaire (préparations préliminaires, cuissons, appareils, préparations de base, fonds, sauces, pâtisseries) et sa distribution.
  • Les élèves sont aussi formés à l’approvisionnement, au stockage, à l’organisation et à la gestion de leur travail.
  • Les enseignements pratiques et technologiques représentent la moitié des horaires d’études.
  • La période de formation en entreprise est de 14 semaines.

Choisir le CAP Cuisine

  • Le titulaire du CAP Cuisine est un employé qualifié, apte à remplir la fonction de commis de cuisine dans le secteur de la restauration traditionnelle, commerciale ou collective, ou dans des entreprises connexes à l’industrie hôtelière.
  • Le titulaire du CAP peut aussi envisager une poursuite d’étude afin de se spécialiser ou de se perfectionner.

Les compétences attendues

  • Le titulaire du CAP Cuisine réalise des plats en utilisant différentes techniques de production culinaire. Il connaît les produits alimentaires dont
  • il gère l’approvisionnement (établissement des bons de commande, réception et stockage des marchandises, calcul des coûts).
  • Il prépare les légumes, viandes et poissons avant d’élaborer un mets ou assemble des produits préélaborés.
  • Il a appris les techniques de cuisson et de remise en température.
  • Il sait réaliser des préparations chaudes ou froides (hors-d’œuvre, sauces, desserts…) qu’il met en valeur lors du dressage de l’assiette. Il est capable d’élaborer un menu.
  • Par ailleurs, il doit entretenir son poste de travail et respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Son environnement professionnel exige une bonne résistance physique et la capacité de s’adapter à de fortes contraintes horaires.

 

Après le CAP Cuisine

 

Débouchés

  • Selon la taille, le type et la catégorie de l’établissement où il exerce son activité, le titulaire du C.A.P. Cuisine peut accéder progressivement à des postes à responsabilité.